thème : Ecologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 28 mars 2019 à 19h

Deux degrés avant la fin du monde

Les équipes de #Datagueule nous avaient promis un reportage tranché, incisif et engagé, nous n'avons pas été déçus.

(c) DATAGUEULE - Une co-production Premières Lignes et France Télévisions avec Story Circus

Pour se faire, les producteurs n'ont pas pris de gants.

Le reportage débute en tournant en dérision un clip de promotion de la COP21.

Et si tout ceci n'était qu'une mascarade en faveur des industriels et pour conserver un mode de vie dont personne ne veut se séparer tout en sachant qu'il sera nécessaire de le changer ? Cette provocation laisse heureusement place aux faits, aux chiffres et au débat.

Objectif : remuer les idées au delà même des limites de l'écologie. Car pour sauver le climat et les espèces qui vivent sur terre, c'est tout un système qu'il faudra questionner.

Différents intervenants, philosophes, scientifiques et simples citoyens prennent donc la parole, expriment leurs peurs, leurs espoirs, leurs expertises. Ces réflexions sont animées par la patte graphique #Datagueule, leur donnant une dimension d'autant plus passionnante et sensible. Nous transportant à la découverte de nouvelles pistes de solutions, ce reportage à la forme non-conventionnelle varie entre l'interview, le montage et le micro-trottoir, le tout entrecoupé de publicités bidons.

Pour conclure ce reportage, Vandana Shiva, philosophe et environnementaliste indienne bien connue, prend la parole : « Je pense que nous devons prendre conscience que les changements profonds, les révolutions des sociétés viennent toujours du peuple lui-même, pas des gouvernements. Et nous traversons une période où les corporations responsables du changement climatique ont pris les États en otage en soutenant les mauvaises lois, et en empêchant les grandes décisions d'émerger de ces conventions internationales pour le climat, jusqu'à les détourner. (…) Les gouvernements peuvent échouer à la COP21, les gens ne peuvent pas échouer à la sauvegarde de la Terre. »

Ainsi, dans l'air est palpable la nécessité de revoir nos modèles de société. Mais comment ?

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir