thème : Education Pop.
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 25 mars 2019 à 20h

SOIREE DEBAT

Entrée:prix libre. Réservation éventuelle: par mail: l.engrexenage.charliexeu@gmail.com, par tél au 09-72-47-31-72

Le lundi 25 mars 2019 à 20h00, rendez-vous au café associatif L'Engrenage, situé au 16 rue des Moulins, à Charlieu (42190), pour assister à la projection du film Retour à la normale, de Christina Firmino. Ce docu-fiction d'anticipation plongera le spectateur dans l'après catastrophe nucléaire, avec l'exemple du Tricastin (Drôme), dont le réacteur n°1 dépassera les 40 ans cette année. Un débat aura lieu après la projection du film.

Synopsis: Octobre 2021, une succession de défaillances dans l'un des réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin conduit au premier accident nucléaire français. Suite aux retombées radioactives massives, la population est évacuée et la zone interdite d'accès. Huit mois après, alors que les autorités veulent déjà tourner la page, habitant-e-s, évacué-e-s, scientifiques, journalistes, travailleurs de la filière nucléaire nous apportent un éclairage sur ce scénario d'accident plausible et sur ce futur possible. Retour à la Normale est un documentaire d'anticipation qui nous laisse imaginer quelles seraient les conséquences d'un tel drame sur nos vies, et nous questionne sur la civilisation que l'énergie nucléaire est en train de façonner. Produit par la Société des Apaches et réalisé par Christina Firmino, le film, entre documentaire et fiction, aborde une situation de post-accident nucléaire et imagine le retour de gens déplacés auxquels l'État assure qu'ils peuvent rentrer chez eux, comme ce fut le cas à Fukushima. La fiction du film se nourrit à la fois de la réalité et d'entretiens menés auprès de différents experts de la radioactivité et de la transition énergétique, dont ceux de la Criirad (Commission de recherche et d'informations indépendantes sur la radioactivité) et de de l'association Négawatt.

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir